Des nanoparticules luminescentes pour dépister le COVID-19 !

Axena Design, Lumedix, Des nanoparticules luminescentes pour dépister le COVID-19

Dans son communiqué de presse, la Société LUMEDIX souligne l’arrivée d’une nouvelle génération de tests de diagnostic in vitro, plus rapides, plus sensibles, plus accessibles, 100 fois plus performants que les tests rapides actuels.

Cette technologie nomade permet de détecter des agents infectieux à des concentrations plus faibles d’un facteur 10 à 100 par rapport aux autres tests rapides et de quantifier la dose de molécule cible. Elle permettra une détection plus précoce des maladies ainsi que la détermination du stade de l’infection.

Un article dans le magazine CHALLENGES décrit cette technologie basée sur des nanoparticules luminescentes cristalline à base de terres rares comme l’Europium, capable de détecter les molécules d’intérêt médical comme les biomarqueurs, les virus et les bactéries, dans tout type d’échantillon biologique comme le sang, la salive ou les urines.

« Cette technologie de rupture présente toutes les caractéristiques pour devenir un nouveau standard du diagnostic in vitro en complément des laboratoires d’analyse ».

La compacité du lecteur optique, dont AXENA est fièrement à l’origine du design, lui permet d’être utilisé n’importe où, connecté à une application sur smartphone qui communique les résultats en quelques minutes seulement.

« Un lecteur bon marché et aussi simple d’utilisation qu’un test de grossesse ! »

Les premières applications visées par LUMEDIX sont les maladies infectieuses, avec un focus initialement pris sur la tuberculose, première maladie infectieuse en termes de nombre de morts par an au niveau global, en particulier dans les pays en voie de développement, où les capacités de tests restent limitées.
Mais compte-tenu de la pandémie de COVID-19, LUMEDIX a décidé de mettre en œuvre son savoir-faire pour développer des tests rapides hyper-sensibles, afin de pouvoir diagnostiquer plus rapidement le virus, n’importe où, en moins de 30 mn, et avec une sensibilité bien meilleure que les tests antigéniques actuels.

Nos derniers articles